Avant-propos sur les causes de maladies pouvant provoquer des acouphènes.


L’acouphène peut être provoqué ou encouragé par plusieurs maladies, Par ordre, nous examinerons les maladies ou problèmes suivants :

L’ANÉMIE



L’anémie peut rester silencieuse et n’être découverte qu’au hasard d’une prise de sang.


Elle donne lieu à des symptômes très divers:

  • avant tout une sensation de faiblesse et de fatigue généralisée,

  • des vertiges,

  • l’impression qu’on va perdre connaissance à tout moment,

  • des palpitations cardiaques,

  • une transpiration anormale,

  • des maux de tête,

  • des acouphènes.


http://www.passeportsante.net/fr/Nutrition/Dietes/Fiche.aspx?doc=anemie_diete
Anémie, faiblesses et étourdissements

L’HYPERTENSION ARTÉRIELLE





Elle correspond à la force exercée par le sang contre les parois des artères. Lorsqu’elle est trop importante, les artères vieillissent plus vite et le cœur, plus sollicité, se fatigue.

Pour la majorité des patients, plusieurs facteurs se conjuguent mutuellement pour produire cette hypertension.

Les facteurs déclenchant ( qui peuvent être maîtrisés ) sont multiples:
  • l’obésité,

  • un déséquilibre alimentaire,

  • une consommation excessive de sel,

  • l’alcool,

  • la sédentarité,

  • le stress.

Les facteurs déclenchant (qui ne sont pas contrôlables):
  • l’hérédité,

  • l’âge.
Comme les acouphènes, elle se déclare généralement dans la seconde moitié de la vie.


En cas d’hypertension sévère , il se manifeste parfois des symptômes comme:

  • des troubles de la vue,

  • des maux de tête,

  • une certaine fatigue,

  • des acouphènes (tintement dans les oreilles).

Mais ceux sont là des manifestations qui peuvent avoir tout aussi bien une autre origine. Sans thérapie sérieuse et ciblée, l’hypertension artérielle peut entraîner à terme, des dégâts plus ou moins graves dans tout l’organisme.

http://www.passeportsante.net/fr/Maux/Problemes/Fiche.aspx?doc=hypertension_pm_sommaire
hypertension arterielle par groupes d'âge hommes et femmes

LA MALADIE DE MENIÈRE


Maladie de Menière

Le syndrome (ou maladie) de Ménière a une forme épisodique imprévisible et récurrente de vertiges, accompagnés d’une baisse d’audition et d’acouphènes.
Le premier a décrire cette maladie en 1861 fût le médecin français: le docteur Prosper Ménière.

C’est une maladie chronique de l’oreille interne. Très souvent, sur une seule oreille. Elle est définie généralement par l’association de quatre symptômes survenant simultanément ou non:
  • des crises de vertiges,
  • une sensation de plénitude de l’oreille,
  • une surdité fluctuante, des fréquences graves s’installent, progressivement,
  • des sifflements de tonalité grave, ou des bourdonnements.

Actuellement la médecine classique réussit à traiter la grande majorité des personnes atteintes de la maladie de Ménière, mais elle ne dispose pas encore d’un remède simple et efficace pour tous.

Il semble que les éléments suivants puissent déclencher des vertiges chez les personnes atteintes de la maladie de Ménière :
  • Une période de stress émotionnel élevé,
  • La prise de certains médicaments, en particulier ce qui sont très salés ou qui contiennent de la caféine,
  • Une grande fatigue,
  • Des changements de pression barométriques ( montagne, avion, etc.).

La surdité peut s’installer et s’aggraver avec le temps. La perte de l’audition touche petit à petit l’ensemble de l’appareil auditif, tant sur les fréquences graves que sur les fréquences aiguës.

Une intolérance paradoxale s’ajoute aux bruits de la vie quotidienne (hyperacousie), qui rend incompréhensible la parole humaine, par distorsions auditives des sons perçus.

Cette maladie se manifeste en général chez les personnes âgées entre 30 à 50 ans. Elle affecte également les hommes et les femmes.

Références sur le site :

http://www.passeportsanté.net/fr/Maux/Problemes/fiche.aspx?doc=maladie_meniere_pm

LA MALADIE DE PAGET



Elle se caractérise par une augmentation de volume (hypertrophie osseuse) et une déformation de certaines pièces osseuses du squelette humain. Parallèlement les os à proximité des os déformés sont quant à eux indemnes.




Les symptômes de la maladie sont les suivants:

  • des douleurs osseuses ou articulaires,

  • des troubles vasomoteurs et notamment des acouphènes,

  • des déformations du tibia, du crâne.

Au début, le patient se plaint de douleurs osseuses de type mécaniques comme dans l’arthrose:

  • boiterie de la hanche

  • lombalgie

  • douleurs des membres.


Une surdité progressive est souvent observée (atteinte du rocher osseux et compression du nerf auditif) et l’audiogramme est perturbé.

Des complications nerveuses peuvent apparaître, notamment sous forme de phénomènes compressifs vasculaires ou nerveux.

La surdité bilatérale apparaît lorsque l’os du rocher est atteint.

Si vous souffrez de ces symptômes consultez rapidement une équipe pluridisciplinaire pour vous aider et vous soulager.

LE CHOLESTÉROL






Le cholestérol a un effet sur les vaisseaux sanguins et provoque un déséquilibre de l’alimentation en oxygène des cellules du système auditif.

Certaines de ces cellules vont mourir et le système auditif va s’en trouver déséquilibré. Pour compenser, il risque fort de produire un son qui peut s’installer de façon permanente même si on a réglé le problème de santé qui en est responsable.

Il apparaît alors un acouphène (mais toutes les personnes atteintes d’ hypercholestérolémie ne sont pas affectées).


http://www.passeportsante.net/fr/Maux/Problemes/Fiche.aspx?doc=hypercholesterolemie_pm

LE DIABÈTE



Beaucoup d’études scientifiques et statistiques indiquent que les personnes diabétiques ont un plus grand risque de devenir malentendant, mais la nature de la relation entre le diabète et la déficience auditive n’est pas encore définie.

Les chercheurs ne savent pas quelle est la cause précise de la déficience auditive chez les personnes diabétiques, mais ils pensent que cela pourrait être dû à une dégénération des vaisseaux sanguins dans l’oreille qui connecte l’oreille au cerveau.

Dès lors, ces dysfonctionnements métaboliques comme le diabète peuvent provoquer des acouphènes.

L’agressivité du sucre et de ses produits de dégradation sur les cellules rénales et visuelles sont mises en doute.

Les cellules de la cochlée pourraient aussi être touchées.


http://www.passeportsante.net/fr/Maux/Problemes/SectionSpeciale.aspx?doc=diabete_spec

LES BOUCHONS DE CÉRUMEN






On désigne sous le nom de cérumen l'ensemble des sécrétions du conduit auditif externe. Il s'agit d'une substance onctueuse, jaunâtre, de consistance molle et d'aspect cireux, non soluble dans l'eau.

Le cérumen a essentiellement un rôle de protection: il protège la peau du conduit auditif et du tympan, il fixe les impuretés et limite les infections et le développement viral et bactérien.

Il se peut que le cérumen n'ait plus son activité naturelle et provoque donc des bouchons de cérumen.

Il peut alors générer une baisse auditive ainsi que les acouphènes. La disparition de ces derniers liés au bouchon de cérumen va dépendre dans la majorité des cas de la manière dont le bouchon sera extrait.

La meilleure façon de supprimer les bouchons est de consulter un médecin compétent mais dans tous les cas il s'agit de respecter certaines règles :

Ne pas utiliser de bâtonnets ouatée ( coton tige) pour nettoyer le conduit auditif. Ces bâtonnets ouatés peuvent repousser le cérumen et l'accumuler près du tympan, entraînant de ce fait des douleurs.

  • Ne pas faire de lavage sur une oreille malade (otite).

  • Ne pas faire un lavage sans être sûr de la présence du bouchon de cérumen.

  • Eviter de retirer un bouchon solidement enchâssé.

  • Eviter de nettoyer l'oreille à l'aide d'objets coupant tels épingles à nourrice, cure-dent, aiguilles à tricoter.

LES OTITES






L’otite externe est fréquente chez les enfants, souvent contractée à la piscine mais ne cause que très rarement des acouphènes chez les personnes âgées.

Elle se manifeste de manière bilatérale par une inflammation, des démangeaisons, de la fièvre et une obstruction du conduit auditif externe avec perte plus ou moins importante de l’audition.

Parallèlement, la vasodilatation qui en résulte augmente l’effet des acouphènes dits «  objectifs ».

Elle peut-être d’origine bactérienne, mycosique ou secondaire à la présence d’un corps étranger (cause fréquente chez les enfants).

L’otite séreuse se manifeste par une inflammation de l’oreille moyenne avec présence de liquide sans infection clinique.

L’obstruction de la trompe d’Eustache est à l’origine de la maladie et entraîne une inflammation dont l’évolution est spontanée et s’éteint généralement en quelques semaines.

Néanmoins, des séquelles peuvent survenir suite à l’otite, et toucher l’oreille interne. Il peut s’agir de vertiges ou d’acouphènes.

L’otite moyenne aiguë est due, elle aussi, à un dysfonctionnement de la trompe d’Eustache, avec apparition d’une inflammation, de pus et d’infection.

Documentations: comment soigner les otites : http://www.e-sante.be/yo-yo-oreilles-lutter-otites-affections-oreille-41-177-7802.htm

Références:
http://www.e-sante.be
http://www.santedev.org

Fermer cette publicité