%banner_alternate_text%

 

06 - Soigner les acouphènes par l'acupuncture et l'hypnose

1 - Soigner l'acouphène par l'acupuncture

Acupuncture et acouphènes
 
D’après une étude présentée à l’occasion du Medec 2008, l’acupuncture donnerait de très bons résultats en matière de guérison des acouphènes : 48% des patients seraient guéris ou constateraient une amélioration significative de leur état au bout de six séances.
Cette médecine utilisée depuis des temps ancestraux vise à prévenir et régulariser les déséquilibres du corps et du mental par l’introduction de fines aiguilles métalliques à certains endroits du corps.
les points d'acupuncture sur le corps (soin des acouphenes)

POINTS D'ACUPUNCTURE ET MÉRIDIENS
  
Avant toute chose, il faut savoir que pour la médecine chinoise, un point d‘acupuncture est un endroit où l’énergie va être concentrée et accessible.
 
Il existe des points qui sont situés sur des méridiens et d’autres qui ne le sont pas. Les points sont localisés par rapport à des repères anatomiques ou par leurs situations par rapport à un système de découpage du corps en proportion.
Pasted Graphic
LES DEUX MÉRIDIENS POUR LES ACOUPHÈNES
  
Dans le cadre des acouphènes, deux méridiens nous intéressent particulièrement :
  • le méridien du rein
  • et celui du foie qui, en déséquilibre, provoqueraient de tels symptômes.
 
Le but de l’acupuncture est de rétablir la circulation de l’énergie au travers de ces deux méridiens afin de soulager l’organe atteint et de limiter la manifestations des symptômes.
les zones de stimulation du pied, points d'acupuncture et acouphenes

LES TECHNIQUES DE L'ACUPUNCTURE
 
Dans la pratique, l’acupuncteur peut utiliser différentes méthodes d’acupuncture et différentes fonctions des points d’acupuncture pour, par exemple, tonifier les vides, disperser les énergies perverses, désobstruer les méridiens, faire circuler le sang et l’énergie, régulariser le Yin et le Yang.
aiguilles d'acupuncture sur le front

2 - Hypnose et acouphènes

Hypnose et défocalisation de l'attention
 
Cette technique vieille comme le monde constitue la clef maîtresse qui nous permet de modifier ou corriger nos habitudes ou attitudes.  Dans ce contexte, elle peut donner de bons résultats dans le traitement des acouphènes.  Elle ne traite pas directement la cause physique mais accroît la capacité du patient à vivre avec, voire à les oublier en favorisant le phénomène de l’habituation.
 
Grâce à l’hypnose, les patients victimes d’acouphènes vont apprendre à "défocaliser" leur attention et à les gérer en les intégrant au lieu de les combattre et donc de les subir.
 
Comment y accéder ?  C’est le propos de l’hypnose Ericksonienne de permettre au sujet d’entrer en communication avec son inconscient afin de mobiliser ses ressources et d’y puiser ses solutions.
Elle peut être réalisée par un médecin ou un psychologue. Le thérapeute induit un état modifié de conscience (EMC), entre veille et sommeil, en demandant au patient de se focaliser sur un point particulier: une image mentale, une sensation, une histoire, etc.
 
Le patient se retrouve dans un état particulier aux portes de l’inconscient qui lui permet de retrouver facilement ses souvenirs et d’analyser des sensations, dans un environnement qu’il perçoit comme déconnecté du temps et des sensations corporelles.
fille hypnotisee pour reduire bruit ses acouphenes

LES TECHNIQUES CLASSIQUES DE L'HYPNOSE
Cet état modifié de la conscience s’obtient à partir de techniques très classiques, à savoir :
  • Les suggestions (associations, métaphores, etc.).
  • Un travail sur les représentations mentales.
  • La dissociation entre le corps et le symptôme (le patient prend conscience des différentes parties de son corps).
  • Le déplacement (le patient va imaginer que les sons fantômes viennent de l’extérieur).
  • La réinterprétation (le patient va associer l’acouphène à une expérience positive).
  • La relaxation.
  • L’habituation.
  • Etc.
 
Ils s’agit donc d’accompagner le patient là où il a envie d’aller, de suggérer des images ou des métaphores congruentes avec l’univers mental du patient, de le laisser se connecter avec ses sensations et ses émotions, de suggérer des associations nouvelles, parfois d’induire une confusion transitoire qui permet de se déconnecter de la logique consciente.
 
De multiples expériences ont montré que lors d’une séance d’hypnose, de très nombreuses fonctions étaient modifiées dans le sens de la régulation : rythme respiratoire et cardiaque, tension artérielle, spasmes, tonus sympathique et parasympathique tonus musculaire, sensibilité auditive, etc.
 
 
CONCLUSION POUR L'HYPNOSE ET LES PROBLÈMES D’ACOUPHÈNES
 
En conclusion, nous pouvons considérer l'hypnose comme une très bonne alternative pour soigner les problèmes d’acouphènes mais aussi de vertiges et de dysphonie.

Sections à venir : ¤ Traitements en réflexologie et en ostéopathie et ¤ Soignez vos acouphènes par les huiles essentielles

Basic Blue theme by ThemeFlood